La respiration est l’un des points fondamentaux de la méditation et elle n’est malheureusement que rarement opérée de manière optimale.

Nous avons besoin de réapprendre à bien respirer afin de bien nous ancrer dans la pratique de la méditation. Pour ça, il sera nécessaire, surtout au début, de nous concentrer sur celle-ci afin de l’approfondir de plus en plus.

Notre mode de vie actuel nous fait dévier de notre axe et ne nous permet plus une respiration profonde et réparatrice.

Le stress quotidien perturbe notre respiration, la rendant hachurée et incomplet ne permettant plus d’oxygéner correctement nos organes et notre cerveau qui a des impacts importants sur notre santé physique et mentale.

Réapprendre à respirer correctement avec une bonne technique augmentera votre énergie et permettra une diffusion correcte dans la globalité de votre corps. Vous favoriserez ainsi le bon fonctionnement de vos organes vitaux, apportant une meilleure santé. Vous permettrez également l’élimination de plusieurs tensions.

Sur le plan mental, une respiration saine ralentit le rythme cardiaque et permet ainsi de retrouver le calme. Vos réflexions se font alors plus constructives et les solutions à vos problèmes apparaissent plus clairement.

Savoir respirer est donc la clef qui ouvre la porte d’une vie constructive et en pleine santé.

Lorsque l’on respire, l’expiration doit être plus longue que l’inspiration. Simultanément, détendez le haut de votre corps. Plus cette région du corps est détendue, plus votre abdomen se contractera sous l’effet de l’expiration.

Le mouvement de la respiration doit se ressentir au niveau du ventre et non des épaules. C’est ce qu’on appelle la respiration abdominale. À l’expire, vous devriez sentir votre bas-ventre qui se creuse. Vous verrez qu’avec le temps, votre temps d’expiration augmentera et le calme dans l’organisation de vos pensées s’installera.

Le plus grand défaut constaté chez les débutants est la volonté de trop bien faire. À vouloir forcer le naturel. À trop vouloir, on transforme la droiture en posture rigide et la fluidité de la respiration devient saccadée.

Laisser le temps tranquillement installé l’habitude d’une respiration juste et pratique en profitant de chaque étape.

Vivez le bonheur du moment présent, profitez du voyage sans vous soucier du but à atteindre.

Commentaires