Années 1960

Chaque décennie a marqué un tournant dans la mode, aussi bien dans la coiffure que dans la beauté. Les années 60 ne dérogent pas à la règle. On se souvient de cheveux crêpés à l’extrême, du bandeau it-accessoire ou encore de l’arrivée des coupes boyish. Les années 60, une époque mythique qui a vu débarquer la révolution sexuelle.  À cette époque, il fallait alors choisir son camp : celui des cheveux longs qui permettaient des chignons volumineux ou celui des coupes courtes et gominées.

Le plaqué court

Twiggy fut l’une des embassadrices de la tendance boyish. A l’époque elle avait déjà révolutionné le monde de la mode avec son physique androgyne. Grâce à sa coupe garçonne elle n’a fait qu’accentuer ses traits fins et son visage d’ange. Cette technique de coiffage consistait à plaquer les cheveux avec de la cire pour se donner un style de “garçonne”. Contrairement à la coupe à la garçonne des années 50, celle-ci fut bien lisse et structurée.

Le chignon choucroute

Brigitte Bardot, icône féminine des sixties, était une grande adepte de la moumoute ultra crêpée et volumineuse. On peut dire que le chignon en bataille, et notamment celui de BB, fut la coiffure qui a marqué cette décennie. Le chignon choucroute nécessite tout de même d’avoir les cheveux longs et permet de créer un effet de volume même dans les cheveux plats. Si vous souhaitez passer en mode rétro, suivez le tutoriel coiffure proposé par Cosmopolitan.

Le long raide

En mai 68 le mouvement hippie est à son apogée. En matière de style, les cheveux se veulent ultra-raides et longs. Françoise Hardy et Jane Birkin étaient les représentantes de ce mouvement en France. Les accessoires qui ornaient alors les têtes, étaient des bandeaux ou foulards aux imprimés “peace and love” dans des couleurs éclatantes ou de simples headbands tressés disposés sur le front.
Le noeud

Le noeud est sans aucun doute l’un des accessoires le plus représentatif de la période sixties. Catherine Deneuve et bien d’autres actrices françaises misaient régulièrement sur le noeud façon bandeau, posé dans une coupe longue ou mi-longue. Celui-ci permettait de souligner les jolis traits du visage et surtout donnait ce côté petite fille sage.

 

(Source: www.headband.fr)

Un merci particulier à Headband.fr pour l’autorisation du partage de cet article.

 

 

 

La suite de d’autres époques dans un prochain article!

Commentaires